top of page
  • Photo du rédacteurAPRIDS

Faits saillants de la séance d'information sur la nouvelle desserte de la STM à L'Île

Dernière mise à jour : 10 mai 2023


Plusieurs résidents de L'Île ont proposé à la STM et aux nombreux intervenants présents le 8 mai, de revoir certains éléments de la refonte des circuits d'autobus que la STM veut mettre en place dès l'ouverture du REM.


Malheureusement, selon une responsable de la STM, peu de changements seront effectués au cours des prochaines semaines. Car, selon elle, il faut planifier les changements en tenant compte des effets sur les autres trajets et sur le mobilier urbain, ce qui prend un certain temps.


Une centaine de citoyens étaient présents à cette séance d'information auxquels il faut ajouter de nombreux représentants de la STM, de l'arrondissement, du REM et de l'ARTM.


C'est la mairesse Marie-Andrée Mauger qui a ouvert la soirée en souhaitant la bienvenue et en rappelant les objectifs poursuivis. Plusieurs autres intervenants ont aussi pris la parole.


Par la suite, nous avons eu droit aux explications sur la nouvelle desserte proposée.


Puis vint la séance de questions. Plusieurs citoyens sont venus au micro pour témoigner des effets de ces changements sur leurs déplacements.


Plusieurs résidents du secteur Chemin du Golf/Marguerite-Bourgeoys ont exprimé leur désarroi face aux changements proposés : diminution du service le week-end, temps allongé pour se rendre à leur destination, perte de la 168 qui les amenait directement au centre-ville ou dans le Vieux-Montréal. Certains auraient même voulu qu'aucun changement ne soit effectué sur les trajets actuels.


Les gens ont applaudi lorsqu'un citoyen a demandé à ce que soit conservé le terminus McGill pour la 168 afin que les résidents puissent conserver leur accès au secteur commercial du centre-ville. La STM se disait ouverte à revoir sa proposition, compte tenu que la station REM-MCGill ne sera pas disponible avant la fin 2024.


Il a été aussi question du bruit que fait le REM. Un citoyen a indiqué qu'une pétition est actuellement en cours. Ce citoyen a demandé si CDPQ-Infra envisageait de créer un mur anti-bruit. Le dirigeant de CDPQ-Infra a indiqué que le REM est actuellement en test, en pleine charge, que des ajustements sont toujours prévus et que des sonomètres seront installés là où les citoyens le réclament. Il a aussi indiqué leur intention d'être un bon voisin, mais n'a pas promis d'installer des murs anti-bruit tant que tous les tests seront en cours. Par la suite, des solutions seront étudiées et testées.





363 vues0 commentaire

Comments


bottom of page