top of page

Faits saillants de la séance du conseil d'arrondissement du 12 mars 2024

 

La future piste en boucle inquiète  

Un comité de citoyens a manifesté son opposition au projet d’aménager une piste en boucle (pumptrack) dans le parc Archambault. Deux objections principales ont été formulées : effets négatifs appréhendés sur les propriétés (habitations Maisons du lac) et destruction d’un lieu important pour la biodiversité.  

 

La proximité du bois St-Paul et du lac des Battures sont aussi des sujets d’inquiétudes environnementales et des résidents craignent que les lieux « déjà mal fréquentés » deviennent propices à des actes de délinquance. De plus, les citoyens ont constaté qu’une recherche sur une vingtaine de pistes en boucle existantes révèle qu’elles sont habituellement aménagées dans des endroits moins habités tels qu’à proximité d’autoroutes ou de pylônes électriques. 

 

La mairesse a expliqué que le projet d’infrastructure de 200K $ n’en est qu’à une étape préliminaire de conception avec les services d’un consultant, mais que d’ici la fin juin une rencontre d’information avec le voisinage permettra de répondre aux questions des résidents comme la grandeur de la piste, son éclairage, sa sécurité, son verdissement.  

 

Mme Mauger a indiqué que le lot actuellement en friche sera reboisé afin de bien séparer la piste des habitations avoisinantes et que la faune sera protégée, notamment les tortues qui fraient à cet endroit.  

 

Le responsable du projet au Conseil d’arrondissement, Sterling Downey a précisé que les lieux plus fréquentés étaient moins propices à délinquance que les endroits isolés. Il a ajouté que les jeunes de L’Île-des-Sœurs avaient besoin d’endroits pour leurs activités récréatives.  

 

Maintien des services au CLSC 

 

D’éventuelles coupures au point de services de L’Île-des-Sœurs réduiraient le nombre d’infirmières actuellement de 2,5 ou 3 à une seule.   

 

À l’APRIDS qui soulevait la question, la mairesse a indiqué qu’elle pourrait intervenir auprès du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal parce que « ce service a démontré son utilité ».  

 

Le point de service du CLSC de Verdun est bien achalandé, il faut attendre trois à quatre semaines afin d’obtenir un rendez-vous pour des prélèvements. 

 

Une réduction de service ferait en sorte que plusieurs patients devraient se déplacer jusqu’à l’hôpital de Verdun.  

 

Pour stimuler notre économie  

 

Dans son Plan d’action économique 2024-27, l’arrondissement veut, entre autres, favoriser l’achat local en créant un pôle de développement à L’IDS. Certaines initiatives ont été identifiées : regrouper les gens d’affaires, améliorer la signalisation pour les commerces, notamment ceux qui sont situés à proximité du REM, verdir l’artère de la Place du Commerce et améliorer les environs de la place de la Grande-Marguerite.   

 

L’avenir du boisé St-Paul vous intéresse ? 

 

La conseillère Céline-Audrey Beauregard lance un appel à la participation citoyenne à un nouveau comité sur l’avenir du boisé St-Paul. Au programme : consultation de la population, propositions d’actions, interaction avec les professionnels de l’arrondissement, information et sensibilisation.  

 

Ménage saisonnier 

 

Le conseiller Enrique Machado annonce que le ménage printanier est commencé « tranquillement pas vite ». L’arrondissement a été pris de court par le printemps hâtif, mais les balais mécaniques seront bientôt à l’œuvre dans les rues.  

 

Pour éviter des contraventions, les automobilistes sont priés de tenir compte des nouvelles interdictions de stationnement qui entreront en vigueur le 1er avril dans certaines rues.  

 

Les fontaines du parc Lafontaine 

 

La mairesse est d’accord pour relancer les discussions avec Structures métropolitaines sur l’aménagement du terrain du parc de la Fontaine sur lequel est situé un bassin-fontaine abandonné.  Les Structures métropolitaines avaient déjà rejeté une offre d’achat de l’arrondissement pour ce petit lot situé près de l’aire de jeu. 

 

Pour ce qui est de l’autre fontaine située près des tennis qui elle aussi a besoin d’être remise en fonction, les coûts de rénovation seraient élevés. Il n’y a eu aucun engagement de la part de Mme Mauger.  

 

Laisser pousser l’herbe 

 

À un citoyen qui réclamait qu’on suspende indéfiniment la tonte du gazon sur le terre-plein du boulevard de L’Île-des-Sœurs, la mairesse a répondu qu’elle était très sympathique à cette idée, mais que l’arrondissement allait procéder progressivement par petits îlots. Elle a ajouté qu’il fallait maintenir la coupe de l’herbe aux deux ou trois ans afin d’éviter la croissance d’arbres. 

 

Du golf abordable cet été ? 

 

La mairesse est toujours confiante que le très long arbitrage entre l’arrondissement et le gestionnaire du golf sera complété avant la prochaine saison.  

 

En bref… 

 

Il est encore possible de soumettre des projets pour souligner le 150e anniversaire de Verdun. Les particuliers ont jusqu’au 1er avril, les entreprises jusqu’au 1er mai.  

 

La mairesse se renseignera sur les plans de contingence pour transporter les usagers du REM lors de pannes majeures. Elle invite l’APRIDS à en faire autant.  

 

Mme Mauger estime que l’équipement de skateboard du parc Lafontaine pourrait éventuellement être localisé ailleurs à L’Île et elle lance un appel à des suggestions.  

 

 

La conseillère Véronique Tremblay a rappelé que des discussions citoyennes sur la sécurité ont lieu en ce moment, pilotées par Action prévention Verdun et les services de police. Il y aura rencontre publique à ce sujet à La Station du boulevard de L’Île-des-Sœurs, ce jeudi 14 mars à 18 heures. 

41 vues0 commentaire

留言


bottom of page