Faits saillants de la séance du conseil d'arrondissement du 4 octobre 2022

Dernière mise à jour : 2 nov.


Les feux de circulation à l’entrée de L’Île-des-Sœurs :

Quand on arrive de l’autoroute 15 sud, il arrive que les feux rouges clignotent et imposent un stop presqu’immédiatement après la sortie. L’APRIDS estime dangereux et inutile d’imposer ce stop à une sortie d’autoroute, même si ces clignotants ne sont utilisés habituellement que le soir et la nuit. Pendant la journée, les deux voies de droite d’entrée de l’île sont au vert permanent et ce n’est que la voie de virage à gauche vers le pont Samuel de Champlain qui impose un arrêt.

À une question de l’APRIDS, la mairesse Marie-Andrée Mauger a expliqué que les feux sont actuellement sous la responsabilité de SSL qui les transférera bientôt à NouvLR (REM). La Ville en reprendra possession quand le chantier du REM sera démobilisé. L’Arrondissement va vérifier avec l’opérateur s’il est possible d’améliorer la gestion des feux d’ici là.


Les activités sportives du samedi soir ont enfin repris le 24 septembre au gymnase de l’école de L’Île-des-Sœurs. À une question de l’APRIDS qui demandait comment faire pour éviter les interruptions d’activité, la mairesse a répondu que l’arrondissement est tributaire de la disponibilité des locaux mis à sa disposition par le Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys. La responsable des sports et loisirs à l’arrondissement a ajouté que de nouveaux plateaux sportifs ont été ouverts et que les intéressés peuvent aller consulter le site internet de l’arrondissement : https://montreal.ca/articles/activites-de-sports-et-de-loisirs-offertes-verdun-33351


Le président de l’APRIDS Daniel Manseau a demandé quels étaient le statut et les objectifs du comité de riverains du Parc Lacoursière, mis sur pied récemment par la conseillère Céline-Audrey Beauregard. La conseillère et la mairesse ont répondu que le comité en était à l’étape des questionnements et de l’exploration et qu’il n’avait pas de statut formel. Il a été mis sur pied par l’arrondissement qui souhaite promouvoir les bonnes pratiques environnementales chez les riverains du parc pour protéger la qualité des plans d’eau. La mairesse insiste sur le fait que le phosphore et l’azote constituent les principaux problèmes du lac à cause notamment des fertilisants



provenant des pelouses environnantes et des déversements d’eau de piscine. Aucune décision n’a encore été prise quant aux actions à mener.


L’APRIDS a aussi questionné le choix des nouvelles tables à pique-nique du parc Lacoursière qui n’offrent que trois places assises chacune. Ces tables étant en outre fixées à des dalles de béton, il est impossible de les réunir pour pique-niquer en famille. La mairesse a laissé entendre que ces tables ne pourraient pas être remplacées, mais que les vieilles tables de bois pourraient être repeintes et laissées dans le parc.


La signalisation des pistes cyclables : si vous-mêmes ou vos amis se perdent dans le réseau des pistes cyclables de l’Île-des-Sœurs, il ne faut pas espérer de solution rapide. L’APRIDS a rédigé un mémoire sur la question à l’intention de l’Arrondissement en décembre 2021. On nous affirme que ce mémoire a été bien accueilli, mais que les c

hangements surviendront après d’autres actions plus prioritaires. Aucun échéancier en perspective.


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout