top of page
  • Photo du rédacteurAPRIDS

Faits saillants de la séance du conseil d'arrondissement du 6 juin 2023

Dernière mise à jour : 8 juin 2023


En deux occasions au cours de l'année, le conseil d'arrondissement de Verdun tient sa séance régulière à L'Île-des-Soeurs. C'était justement cette occasion le 6 juin et plusieurs insulaires s'étaient donné rendez-vous au Centre Elgar.



Parc Lacoursière, ça avance

Un appel d’offre qui vient de se terminer devrait permettre au Conseil d’attribuer prochainement un contrat afin d’assurer un meilleur approvisionnement en eau. Un appel d’offres précédent n’avait pas été concluant. Un premier contrat pour la « végétalisation » des rives a déjà été accordé.


La conseillère Céline-Audrey Beauregard a annoncé qu’à la suite de la tempête printanière de verglas, une centaine d’arbres seront élagués et qu’il faudra abattre 28 arbres qui sont très mal en point ou même dangereux.


Pour constater sur place, les arbres à être élagués seront bientôt entourés d’un ruban bleu et ceux qui seront enlevés d’un ruban rouge. Le calendrier de plantation des arbres de remplacement n’a pas été précisé. Les particuliers qui doivent enlever un arbre sur leur propriété ont un an pour le remplacer.


Plus d’informations sur la rénovation du parc seront disponibles en ligne le jeudi, 22 juin, de 19h00 à 20h30 :



Projet Cité de L’Île à l’oeil

Répondant à une question de l’APRIDS, la mairesse a fermement indiqué que les bonifications apportées au projet (accès à la piscine, parc pour enfants, local communautaire et autres) seront réalisées, sinon il n’y aura pas de permis de construction qui sera émis au promoteur immobilier Lachance : « On ne peut pas l’échapper, a déclaré Mme Mauger, on va veiller à ce que ce soit à notre satisfaction. »


À un citoyen qui critiquait durement l’acceptation de ce projet immobilier par l’arrondissement, la mairesse a déclaré : « Avec les différentes versions au cours des années, nous sommes allés chercher du promoteur, le meilleur projet dans les circonstances. » Elle a précisé que le Conseil a obtenu des appuis au cours du débat, mais que ces gens avaient craint de s’exprimer publiquement.


Accusation d’intimidation

La mairesse a invité un citoyen qui se plaignait qu’il y aurait eu de l’intimidation physique lors de l’ouverture d’un registre référendaire, le 10 mai, à s’adresser à la police. Une lettre a été envoyée à la mairesse pour lui demander son appui. Toutefois, celle-ci a expliqué qu’elle n’avait pas l’autorité pour enquêter et que les plaignants qui allèguent avoir subi de l'intimidation devraient eux-mêmes s’adresser aux autorités policières.


Crise du logement

Au cours d’une intervention vocale, un groupe de défense des droits des locataires de Verdun a demandé avec insistance que l’arrondissement prenne des mesures vigoureuses afin de tenir compte de l’embourgeoisement des quartiers et de la pénurie de logements. Mme Mauger a dit sympathiser avec les locataires, souvent en situations précaires, notamment ceux qui se font expulser par des rénovictions (fausses rénovations).


La mairesse a indiqué que son administration avait adopté des mesures pour éviter les cas d’abus, comme le resserrement de la définition d’hôtel afin de contrer la location de type Airbnb et les subdivisions bidons des logements. L’arrondissement a également acquis récemment une grande propriété sur la rue Gordon qu’elle rénovera pour rendre disponible des logements abordables.



L’accès piétonnier au REM

Le jour où le REM entrera en service, la mairesse demeure confiante qu’il y aura un sentier ou un trottoir qui mènera les piétons et les cyclistes de la rue Place du Commerce jusqu’à la station du train. Ce «raccourci » sera un complément à l’accès principal du REM sur la rue du Pont Champlain, face à la caserne et via la rue Jacques-Leber, sur la Pointe-Nord.


Maintenant que le projet Cité de l’Île a été adopté par l’arrondissement, vu qu’il n’y aura pas de referendum, Mme Mauger rappelle que le promoteur avait signifié son intention d’aménager cet accès piétonnier dans les plus brefs délais. Elle précise que des « éléments de clarification » sont encore en discussion entre le Groupe immobilier Lachance et la Ville de Montréal concernant la responsabilité civile.

L’entrée de L’Île refaite bientôt

La voirie de l’arrondissement est prête à entrer en action pour terminer l'aménagement de la rue du Pont Champlain dans un premier temps et refaire l’entrée de L’Île, sur le boulevard de L’Île-des-Sœurs, juste au sud de l’autoroute 15 par la suite, dès que les constructeurs du REM auront terminé leurs travaux, à une date qui n’est pas encore connue. L’arrondissement, et la Ville Centre effectueront l’aménagement de la voie, le pavage et le paysagement.



Repavage pour vélos

Trois bouts de pistes cyclables seront bientôt repavées à L’Île : sur le boulevard René-Lévesque entre la rue Berlioz et la place Du Soleil ; sur le côté nord du boulevard Marguerite-Bourgeoys entre le boulevard de L’Île-des-Soeurs et le chemin Marie-le-Ber ; le troisième tronçon sur le boulevard de L’Île-des-Soeurs, de Place du Commerce à René-Lévesque.



Partage parfois périlleux

Un insulaire, M. Louis Tessier a attiré l’attention sur la vitesse à laquelle les cyclistes frôlent dangereusement les piétons sur l’étroite piste partagée du boulevard René-Lévesque, entre l’école des Marguerite et la rue Berlioz. Le conseiller Gratton verra entre autres si un espace dédié aux piétons peut être aménagé.




Trop de bruit ?

Aux résidents du Club Marin qui se plaignent de la musique tonitruante et des feux d’artifices nocturnes provenant de la plage de Verdun, juste en face, la mairesse rappelle que les feux d’artifice sont interdits partout et en tout temps. Pour la musique, il faut contacter la police au 911 à chaque fois que les décibels sont trop élevés. Il faut aussi souligner que les berges sont fermées au public à copter de 23 h.




Trop de bus à la Pointe-Sud ?


Quelques résidents du complexe Symphonia n’acceptent pas que la STM desserve maintenant avec une plus grande fréquence le secteur Symphonia sur la Pointe-Sud alors qu’il y a une dizaine d’années l’arrondissement avait convenu d’éviter que les autobus passent dans les rues relativement étroites de ce quartier. Les citoyens estiment que les bus sont polluants, bruyants et qu’ils constituent un danger pour les enfants aux abords du parc Maynard-Ferguson.


La mairesse a répondu que les changements climatiques et que la montée de la mobilité durable avaient changé le contexte et les besoins. Elle a aussi expliqué que l’arrivée du REM sans stationnement incitatif impliquait que le réseau d’autobus devait maintenant alimenter le train. De plus, a-t-elle dit, il y avait eu, lors de consultations, l’expression d’une demande pour un meilleur service sur la Pointe-Sud.


Mme Mauger a indiqué que l’arrondissement considérerait la possibilité de clôturer le parc Maynard-Ferguson et peut-être l’installation de dos d’âne, mais qu’il fallait des arrêts d’autobus proches pour desservir la population de ce secteur.


En vrac…

Le Marché de produits maraîchers commencera sa saison le 25 juin, de 10h à 14 h, à la Place de la Grande-Marguerite. La priorité sera accordée aux terrains fréquentés par des enfants pour la tonte des gazons qu’on a laissé pousser ces dernières semaines afin de mieux nourrir les abeilles. Le conseiller Gratton se désole que le marquage des rues soit très en retard et s’engage à ce que le contractuel commence l’opération plus tôt l’an prochain. Une étude prochaine permettra de déterminer quels sont les endroits où des bancs publics pourraient être installés le long des berges et des pistes cyclables. Un budget de 182 000 $ a été voté pour l’aménagement de dos d’âne dans l’arrondissement.

52 vues0 commentaire
bottom of page