top of page
  • Photo du rédacteurAPRIDS

Faits saillants de la séance du conseil d'arrondissement du 7 mars 2023

Dernière mise à jour : 9 mars 2023

Projet Cité de L’Île

Le Conseil d’arrondissement de Verdun a voté en faveur d’une seconde version de Cité de l’Île, le vaste projet de Lachance immobilier et du Fonds de solidarité de la FTQ développé par la firme d’architectes LemayMichaud, qui doit se déployer près de la gare du REM.

La mairesse Marie-Andrée Mauger et la conseillère de ville Véronique Tremblay ont toutes deux exprimé leur fierté et leur conviction que ce projet va apporter beaucoup de bénéfices à L’Île-des-Sœurs en ajoutant qu’il est cohérent avec les valeurs des élus. Elles ont aussi tenté de rassurer les insulaires en vantant les qualités du projet qui permettront, selon Mme Mauger, de réduire l’îlot de chaleur important de la place du Commerce. Mme Tremblay a ajouté qu’elle avait reçu plusieurs messages d’insulaires qui approuvent le projet. L’APRIDS a exprimé sa déception du fait que le nombre de logements n’ait pas été réduit comme l’ont demandé à répétition les citoyens présents à l’assemblée de consultation du 24 janvier. La mairesse se dit consciente que plusieurs citoyens auront l’impression de ne pas avoir été entendus. Elle ajoute que la densité de Cité de l’Île est conforme au plan d’urbanisme adopté en 2020 après une consultation en bonne et due forme de l’Office de consultation publique de Montréal. Parmi les principales nouveautés de cette deuxième version, on remarque :

  • L’ajout de 300 cases de stationnements pour visiteurs et d’une centaine d’autres pour les résidents qui sont obtenues en ajoutant un 3e niveau en sous-sol, sur une partie de la surface. Le premier niveau de stationnement offrira des cases publiques pour desservir les commerces, l’hôtel et les aires de services.

  • Un anneau de glace qui pourrait devenir réfrigéré à la condition que le développeur réussisse à l’aménager sans réduire les surfaces de verdissement prévues. 

  • Un accès public d’une vingtaine d’heures par semaine à une piscine du projet, principalement pour des cours.

  • Une légère augmentation du nombre de logements familiaux.

Accès au REM et aménagement de la rue du Pont Champlain La mairesse indique que plusieurs équipements importants comme le terminus d’autobus, un débarcadère dépose-minute et quelques supports à vélos seront fin prêts pour l’entrée en service du REM, toujours prévue pour ce printemps. Le passage temporaire qui servira de raccourci sur le terrain de Cité de l’Île sera probablement aménagé à temps lui aussi, soit aussitôt que le développeur aura reçu l’approbation finale de son projet de construction. Quant à l’aménagement complet de la rue du Pont Champlain avec trottoir et piste cyclable sur toute sa longueur, il sera complété plus tard, quand le chantier sera libéré par les constructeurs du REM et que la Ville y aura accès. Le passage piétonnier permanent de 10 mètres de large entre la gare et la place du Commerce fait toujours l’objet de discussions entre le développeur et les avocats de la Ville. Même si ce n’est pas encore définitif, tout indique que ce terrain ne deviendra pas propriété de la Ville et qu’il fera l’objet d’une servitude permanente.

Communiqué erroné : Dans ce débat, l’APRIDS a souvent fait référence à un communiqué, signé le 10 novembre 2020 par l’ancien maire Jean-François Parenteau et le responsable de l’urbanisme au comité exécutif, Éric Alan Caldwell, promettant qu’un maximum de 2950 nouveaux logements seraient construits dans la partie nord de L’Île-des-Sœurs. Mme Mauger a qualifié cette promesse d’erreur et a même présenté ses excuses. Elle a ajouté que le document officiel sur lequel elle doit se baser est le plan d’urbanisme lui-même et qu’aucun maximum n’y est mentionné.

À propos d’autres projets de logements possiblement entre la Place du commerce et l’autoroute, la mairesse n’a pas pris d’engagements. Elle s’est contentée de dire qu’il n’était pas certain que l’arrondissement accepterait d’autres demandes de dérogation pour autoriser de l’habitation dans ce secteur.

Études de circulation du promoteur : Le développeur de Cité de l’Île a procédé à une étude de circulation locale pour la soumettre à l’arrondissement. La conseillère Céline-Audrey Beauregard affirme que cette étude conclut à une augmentation mineure de la circulation dans les environs du projet. Toujours selon l’étude, l’impact sur la circulation serait beaucoup plus important si l’immeuble projeté était entièrement occupé par des commerces et des bureaux. Cette étude privée n’est pas publique pour le moment, mais l’APRIDS va tenter de l’obtenir.

Étude de circulation de la Ville de Montréal :

Selon la mairesse Marie-Andrée Mauger, la Ville de Montréal aurait déjà donné un mandat à un tiers pour effectuer une étude de circulation de l’ensemble du secteur nord de l’Île. Les résultats sont attendus pour l’automne 2023. L’APRIDS a toujours estimé qu’une telle étude, pour être complète, devrait couvrir la totalité de L’Île afin de bien analyser aussi les besoins de la Pointe-Sud et du centre de l’Île. Selon Mme Mauger, tout la circulation de L’Île-des-Sœurs converge vers le nord et le mandat octroyé sera donc en mesure de répondre à la plupart des questions. L’APRIDS déplore aussi que ce mandat n’ait pas été donné plus tôt, avant l’approbation de projets de construction d’envergure.

Assemblée du 30 mars sur les écoles de L’Île-des-Sœurs à l’église Sainte-Marguerite-Bourgeoys

La conseillère Véronique Tremblay invite les parents de L’Île-des-Sœurs à participer cette assemblée organisée par la Coalition pour des écoles publiques à L’Île des Sœurs. L’événement est important parce qu’il permettra de soutenir les actions de la Coalition pour obtenir les écoles primaire et secondaire dont L’Île a tant besoin.

La soirée débute à 19 heure. Les portes ouvriront une demi-heure plus tôt pour ceux qui veulent confier un enfant à la halte-garderie ou manger quelques sandwichs. C’est au 286 rue Elgar.


Parc Lacoursière Un appel d’offre devrait bientôt être lancé par l’arrondissement pour installer un nouveau système d’alimentation en eau au lac Lacoursière. Un autre suivra pour l’aménagement paysager. La conseillère Céline-Audrey Beauregard, qui suit ce dossier de près, a aussi annoncé qu’un comité aviseur formé de spécialistes fera le suivi des travaux pendant deux ans pour juger de leur qualité et de l’efficacité des interventions. Une séance publique d’information est prévue plus tard au printemps pour plus de détails.

Racisme réseaux sociaux

Le conseiller Enrique Machado s'est dit inquiet de constater une hausse des propos racistes sur les réseaux sociaux de Verdun et de L’Île-des-Sœurs. Il a remarqué des propos hostiles envers des employés de commerces qui peinent à parler français. Il demande de donner une chance aux immigrants nouvellement arrivés qui sont encore en apprentissage du français.


60 vues0 commentaire

コメント


bottom of page