top of page
  • Photo du rédacteurAPRIDS

Faits saillants de la séance publique sur le bruit du REM


Les intervenants du REM ont voulu rassurer les citoyens de L'île en leur indiquant que les mesures visant l'atténuation des bruits du REM pourraient diminuer de 10 fois les bruits causés par la circulation du REM. Deux mesures seront mises en place à très court terme : le meulage des rails et des roues du REM, et l'installation d'absorbeurs dynamiques.


La direction du REM ont organisé trois séances publiques dont l'une à L'Île le 28 septembre dernier. Une soixantaine de citoyens ont participé à cette soirée dont 30 en présentiel au centre Elgar.


La séance a débuté par une présentation sur les sources du bruit, les objectifs et les moyens qui seront mis en place. Par la suite, les citoyens sur place et à la visioconférence ont posé toutes les questions souhaitées. Certaines ont aussi insisté sur les ratés de la refonte des circuits de la STM à L'Île.


La première intervenante a rappelé qu'un programme de suivis sonores a été déployé, que 7 sonomètres ont été installés dont l'un au 230 chemin du Golf à L'Île, qu'un mandat avait été octroyé à une firme experte, Systra, pour faire le diagnostic et proposer des solutions efficaces. Ce diagnostic a démontré que les niveaux de bruit sont plus élevés que les attentes fixées. À L'Île, le niveau maximal de bruit dépasse de 5 à 10 dB le bruit ambiant, particulièrement tôt le matin et en soirée.


Qu'est-ce qui cause le bruit ? Le bruit prédominant est celui du roulement du REM. Il y a également un bruit de grondement causé par la structure aérienne.


Deux mesures d'atténuation seront mises en place. Le meulage des rails et des roues permettra d'enlever de la rugosité actuellement présente. La deuxième mesure sera l'installation d'absorbeurs dynamiques visant à absorber les vibrations de la structure aérienne. Ceux deux stratégies cumulées devraient diminuer de 5 à 10 dB le bruit causé par le REM, ce qui équivaut de 3 à 10 fois moins de bruit. Les deux mesures seront réalisées l'une après l'autre afin de faire des tests pour en mesurer leur efficacité.


La pose d'absorbeurs débutera à la mi-octobre et se poursuivra pendant 5 semaines. Le meulage se fera à compter du mois de novembre et durera quelques jours. Pendant ces journées, le REM sera fermé à compter de 22h. Des navettes seront mises à la disposition des usagers. Le meulage causera un bruit semblable au REM. Il y aura un passage à l'heure et ce passage devrait durer une couple de minutes.


Ces mesures coûteront environ 10 M $, mais selon les dirigeants du REM, l'important c'est de réduire le niveau de bruit et non la facture. Qu'adviendra-t-il si ces mesures ne sont pas efficaces ? D'autres stratégies seront évaluées comme la diminution de la vitesse du train le matin et le soir, et la pose de murs antibruit. Pour l'instant, les dirigeants ont indiqué qu'ils veulent s'attaquer à la source du bruit. Les murs antibruit ne sont pas une solution pour le grondement et pour les édifices en hauteur.


Si vous avez des questions supplémentaires, vous pouvez les poser via l'adresse courriel construction@rem.info . Une foire aux questions sera disponible sur le site web tout comme la diffusion de la séance publique et le rapport sur le bruit.







236 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page