top of page
  • Photo du rédacteurAPRIDS

La nouvelle desserte de la STM à L'Île : nos questions au CA de la STM


Peut-être! On verra! Voici l'essentiel des réponses obtenues par l'APRIDS lorsqu'elle a posé des questions au CA de la STM, le 3 mai dernier.


Rappelons qu'à la fin avril, la STM a annoncé la nouvelle desserte de L'Île lorsque le REM entrera en fonction : deux nouvelles lignes en circuit fermé sur L'île pour desservir le REM, le maintien des lignes 168 et 12 mais modifiées, et l'abandon des lignes 21 et 178.


Ces changements ont été un véritable choc pour plusieurs utilisateurs qui devront renoncer à prendre le transport en commun compte tenu des transferts et de l'allongement de leur trajet. C'est particulièrement vrai pour les résidents du secteur «chemin du golf» et pour ceux qui veulent se diriger vers le Quartier des spectacles ou Vieux-Port, le week-end.


L'APRIDS a posé trois questions lors de l'assemblée publique du CA de la STM.


La STM a d'abord expliqué que les services d’autobus de L’Île-des-Sœurs pourront évoluer suivant la demande et les besoins.


L'APRIDS a exprimé sa déception sur les intervalles annoncés entre les autobus menant à la station REM—L'Île-des-Sœurs qui varieront de 8 à 10 minutes aux heures de pointe et de 20 minutes aux autres heures de la journée. Le directeur de la planification des réseaux, Michel Tremblay, a qualifié le projet présenté d’horaire estival de départ. Il a fait valoir que les quatre lignes d’autobus présentes à L’Île permettront quand même de multiplier les passages, sans qu'il ne soit possible toutefois de planifier des passages parfaitement alternés.



Le nouveau parcours de la 168

L'APRIDS a aussi demandé que les autobus de la ligne 168 continuent de se rendre jusqu’à la station de métro McGill, au moins jusqu’à l’ouverture de la station REM—McGill prévue pour la fin 2024. On a appris que la décision de faire bifurquer cette ligne vers la station Lucien-Lallier s’expliquait en partie par la grande congestion observée dans les alentours de la station de métro McGill aux heures de pointe, congestion qui allonge la durée du parcours. Aucun engagement n’a été pris de revoir cette décision, mais on a assuré que la demande serait prise en considération.


À noter qu'il n'y aura plus de voies réservées aux autobus sur l'autoroute Bonaventure. C'est donc dire que la 168 devra conjuguer avec la congestion lors des heures de pointe.









Le nouveau trajet de la ligne 12

L’autre demande de l’APRIDS portait sur l’allongement de l’horaire de la ligne 12 après 23h les fins de semaine étant donné que la navette 172, qui amènera les résidents du secteur du Golf — Marguerite-Bourgeoys à la station REM, ne sera pas en service les fins de semaines. Le directeur de la planification des réseaux a répondu qu’à l’heure actuelle, l’utilisation de la ligne 12 en soirée ne démontre pas une demande suffisante pour justifier cette dépense supplémentaire, mais qu’on suivra de près l’évolution des besoins.






Rappelons que l’arrondissement de Verdun organise une assemblée publique d’information lundi soir prochain, le 8 mai, et que les représentants de la STM y seront présents pour répondre aux questions des usagers. L’évènement aura lieu à l’église Sainte-Marguerite-Bourgeoys à 18h30 pour l’ouverture des kiosques d’information et à 19h pour le début de l’assemblée formelle avec période de questions.

558 vues0 commentaire
bottom of page