top of page

Une très mauvaise décision pour L'Île-des-Sœurs

L’APRIDS tient à exprimer sa très grande déception face à la décision du ministère de l’Éducation de ne pas acheter le terrain offert sur le chemin du Golf pour y construire une école. Cette décision de mars 2024 est à marquer d’une pierre noire. Elle nous fait perdre une occasion unique d’obtenir une école secondaire et peut-être une troisième école primaire bien situées à L’Île-des-Sœurs.  

Rarement dans notre histoire y avait-il eu autant d’efforts déployés pour un projet essentiel à l’avenir du quartier. Depuis plus de 18 mois, tout le monde avait mis l’épaule à la roue avec ardeur du côté des élus de l’arrondissement, de la députée de Verdun, des organismes communautaires de Verdun, des parents et, bien sûr, de l’APRIDS, en formant la Coalition pour des écoles publiques à L’Île-des-Sœurs.  

Les instances publiques avaient été gagnées à notre cause, à la Ville de Montréal, au Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys et même au ministère de l’Éducation. Nous touchions au but. Les terrains convoités depuis de nombreuses années étaient enfin à vendre, le détenteur du bail emphytéotique était prêt à se départir de ses droits, le vendeur avait accepté de donner priorité au gouvernement, le prix du terrain avait été négocié par la SQI et il y avait entente. Tout était en place et tous ceux qui ont travaillé au dossier méritent notre reconnaissance.  

Malheureusement, le ralentissement économique et le déficit budgétaire se sont mis de la partie.  

Le ministère nous dit maintenant qu’il faut construire les bonnes écoles au bon moment. Oui, mais le bon moment pour un terrain adéquat ne repassera pas. Il risque de coûter trois plus cher et de se retrouver sur le bord d’une autoroute pour les élèves de plusieurs générations à venir.  

C’est vrai qu’il y a ralentissement économique et que la construction d’une école peut être retardée un peu. Mais le terrain et l’emplacement à côté d’un parc et de la future passerelle avec Verdun sont perdus.  

Une triste décision qui aura un grand impact sur l’avenir de notre quartier. 

222 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page