top of page
  • Photo du rédacteurAPRIDS

Refonte du réseau bus STM : Demande d'appui à l'arrondissement



Le lundi 4 septembre 2023

Commentaires de l’APRIDS à l’intention

de la STM, de l’ARTM, de CDPQ Infra et des élus de Verdun


Un mois après la mise en service du REM et l’entrée en vigueur de la refonte du réseau d’autobus à L’île-des-Sœurs, l’APRIDS souhaite préciser ses commentaires sur plusieurs aspects des nouveaux services et les adresser à toutes les instances directement impliquées.


L’arrivée du REM à L’Île-des-Sœurs : un nouveau service fiable et moderne qui allonge certains parcours théoriques, mais qui fait gagner du temps sur le long terme en évitant beaucoup de bouchons de circulation. Apprécié de plusieurs, même s’il exige de l’adaptation. Moins apprécié par ceux qui craignent la marche et les longs corridors mal signalisés du centre-ville ou qui fréquentent le sud-ouest du Vieux Montréal.


Les ajustements envisagés : la STM annonce des ajustements au cours de l’automne. L’APRIDS souhaite connaître les projets et les échéanciers prévus.


Ligne 168 : l’achalandage montre bien que le service est insuffisant. Il y a nécessité d’une plus grande fréquence en heure de pointe et d’un retour du service de soirée et de fin de semaine jusqu’à l’ouverture de la station REM-McGill.


Ligne 168 Nord et passage sur le chemin du Golf : certains usagers sont gagnants et d’autres perdants. Le retour à l’ancien parcours ne ferait sans doute pas l’unanimité. De plus grandes fréquences des lignes 12 et 168 aideraient peut-être à adoucir les angles. APRIDS préfère s’abstenir de prendre position pour le moment.


Ligne 168 et 176 : les usagers déplorent la difficulté de l’accès à la Place du Commerce quand ils reviennent du centre-ville par la ligne 168 ou quand ils viennent du secteur Berlioz pour faire leurs courses. Certains suggèrent que la 176 Nord et Sud fassent un détour par la place du Commerce avec virage en U au carrefour des milieux humides, un détour qui prendrait environ 5 minutes. D’autres suggèrent une augmentation de la fréquence de la ligne 12, en particulier à l’heure de pointe de fin d’après-midi, ce qui permettrait une plus grande utilisation de cette ligne par les gens qui reviennent du centre-ville.


Ligne 12 aux heures de pointe : fréquence insuffisante à l’heure de pointe de l’après-midi, entre 15 h et 17 h 30. Pourrait permettre à certains usagers revenant du centre-ville de s’arrêter à la place du Commerce en passant.


Ligne 12 en soirée : la prolongation de l’horaire de la ligne 12 jusqu’à minuit en fin de semaine est apparemment un succès. Nous croyons que ce service devrait être prolongé jusqu’à la fin du service du REM pour fournir aux usagers du secteur du Golf un service équivalent à celui qui est offert aux autres résidents de L’Île-des-Sœurs.


Ligne 12 N et l’arrêt René-Lévesque-Berlioz : Le bus de la ligne 12 ne s’y arrête plus, probablement parce que l’emplacement ne convient pas pour 4 lignes de bus. Il nous semble pourtant que cet endroit est idéalement situé pour les usagers de la rue Berlioz qui souhaitent se rendre à Verdun. Il serait nettement plus sécuritaire de faire la correspondance à cet endroit plutôt qu’à la sortie du REM. Par ailleurs, il paraît moins important que la ligne 172 s’arrête à cette intersection. S’il faut se limiter à 3 lignes pour cet arrêt, il serait préférable de donner la priorité à la 12, à la 168 et à la 176.


L’application Chrono éprouve des difficultés et affiche des contradictions. Les horaires affichés quand on planifie un trajet ne concordent pas nécessairement avec les horaires affichés dans la section « horaire » ni avec les horaires utilisés par les chauffeurs sur le terrain. Les ordinateurs de bord des autobus semblent souvent détraqués.

Autre exemple d’erreur : l’application Chrono indique que le dernier départ de la ligne 12 au métro de l’Église est à 23h30 pour la fin de semaine. Le planibus du site de la STM indique pourtant minuit. Nous avons écrit à l’ARTM à ce sujet.


L’application Transit souvent mise de l’avant pas la STM est aussi confuse à l’occasion et n’indique pas tous les trajets possibles. Certains de ses services sont par ailleurs facturés et nécessitent l’abonnement à l’application Royale.


Les applications et l’annonce des changements : Les usagers ont besoin d’être informés des changements d’horaire et des détours temporaires. Il devrait y avoir des alertes disponibles sur l’application Chrono pour chaque changement. Nous insistons sur l’application Chrono parce qu’elle est gérée par l’ARTM et qu’elle est entièrement gratuite.


La signalétique : légère amélioration bienvenue. Nécessité de porter attention au Centre Eaton et à la Place Ville-Marie entre le REM et le métro McGill. Penser aussi à une signalétique sur les trottoirs pour les parcours extérieurs dans l’axe Métro McGill, Gare centrale et métro Bonaventure.


La signalétique à la sortie du REM/L’Île-des-Sœurs : Normalement, à la sortie des stations de métro, on indique la direction à prendre pour chaque ligne d’autobus. Dans plusieurs stations de métro, la STM offre aussi des tableaux lumineux indiquant l’heure des prochains départs. Ces deux services seraient très appréciés à la Station REM/L’Île-des-Sœurs. (Ce commentaire s’adresse également à l’ARTM et à CDPQ-Infra.)


Les abribus : nous avons entendu dire que de nouveaux abribus sont prévus à L’Île-des-Sœurs, mais qu’on attendrait avant de les installer que les nouveaux arrêts sont définitifs. Nous aimerions savoir si cette rumeur est véridique et dans quels secteurs on les envisage.


Commentaires destinés plus précisément à la Ville de Montréal et à

l’arrondissement de Verdun


La sécurité des piétons


Sur la Pointe-Nord : l’accès piéton à la rue Jacques Leber côté Ouest, à la sortie du REM, est périlleux. Les feux de circulation installés doivent être mis en fonction de façon urgente. Le lundi 4 septembre, nous y avons assisté à une quasi-collision entre deux vélos et une auto.

La traversée du boulevard René-Lévesque à la sortie du REM pour aller prendre la 12 ou la 168 Nord est aussi dangereuse. Nous avons remarqué que les usagers ne font pas tous le détour par le passage piétonnier et le futur feu de circulation

En face de la caserne de pompiers à l’angle Champlain et René-Lévesque : un feu de circulation a été installé en plein milieu de la piste cyclable. Le risque d’accident est tel qu’on a dû entourer le nouveau feu de cônes orange. Cette erreur doit être corrigée dans les plus brefs délais.


Les piétons et le passage temporaire : à partir de la boîte aux lettres située sur le trottoir en face du 14 place du Commerce, le parcours chronométré vers l’entrée du REM prend 3 minutes 20 secondes par le chemin du passage temporaire non encore aménagé comparativement à 10 minutes 20 secondes par la voie publique. La différence entre les deux parcours est d’au moins 7 minutes. Nous estimons donc que ce « simple raccourci » est très important pour la fluidité des déplacements à l’Île-des-Sœurs.


La pétition du quartier Symphonia : 480 personnes habitant apparemment le secteur Symphonia ont signé une pétition pour se plaindre du bruit occasionné par les nouveaux passages d’autobus. L’APRIDS comprend qu’une certaine perte de quiétude les déçoive et déplore que la planification du secteur n’ait pas prévu d’aller-retour possible pour les autobus par la voie principale. Par contre, vu l’arrivée prochaine d’un grand nombre de nouveaux logements dans le secteur, le risque de congestion automobile sur le Boulevard de L’Île-des-Sœurs aux heures de pointe est important et ne concerne pas exclusivement les résidents du secteur Symphonia. L’APRIDS comprend donc et apprécie que l’arrondissement tienne à encourager l’utilisation du transport collectif par les résidents de la Pointe-Sud. Elle suggère tout de même que des discussions pourraient avoir lieu sur le choix des lignes de bus qui entrent dans le secteur, sur des parcours modulés selon les heures de la journée et sur les enjeux du stationnement. Il serait peut-être aussi possible d’examiner un réaménagement des rues pour réduire les inconvénients le plus possible.


En espérant que ces commentaires seront utiles au bien commun,

Daniel Manseau, président Geneviève Guay, administratrice

59 vues2 commentaires
bottom of page