Modern Architecture

Urbanisme 

En 2021 l’île comptait plus de 20 000 habitants. Avec les immeubles en construction (Mille Levert à la sortie de l’île, Symphonia III et IV sur la pointe sud), autorisés (Symphonia V, pointe nord) et planifiés (tout le secteur de la Place du commerce qui a fait l’objet d’un Plan particulier d’urbanisme PPU), la population de l’île va dépasser prochainement les 25 000 habitants, voire approcher les 30 000. L’APRIDS va continuer ses efforts pour que ce développement important de la population et du parc d’immeubles résidentiels et commerciaux ne se fasse pas au détriment de ce qui fait depuis toujours l’attrait de l’île, soit une cité proche de la nature, agréable à vivre et sécuritaire. L’urbanisme que nous souhaitons pour l’île c’est entre autres choses, un réseau de transport collectif électrique, rapide et à haute fréquence pour rejoindre la station du REM, une densification et des hauteurs d’immeubles à échelle humaine, des parcs plus nombreux et bien entretenus, des équipements collectifs sportifs et culturels favorisant la vie communautaire, des commerces de proximité pour éviter des déplacements inutiles et nuisibles à l’environnement.

01

Le développement de la pointe sud de l’île s’est accéléré au cours des vingt dernières années avec la construction d’un important parc de maisons individuelles et de tours résidentielles comme les Sommets, Vistal ou la résidence pour personnes âgées Sélection. La terminaison prochaine du développement Symphonia du promoteur Westcliff avec ses 5 tours dont deux dépasseront les 40 étages, et l’accroissement de la population qui va en résulter dans ce secteur enclavé de l’île, illustre un manque flagrant de planification urbaine.

Lire la suite

pointe_sud.jpeg
place_du_commerce.jpeg

02

La version finale du Programme particulier d’urbanisme pour la partie nord de l’Île-des-Sœurs (PPU) a été adoptée  le 16 novembre 2020 par le conseil municipal de Montréal. Ce plan qui touche tout le secteur de la Place du commerce et de la Pointe-Nord autour de la station du REM, fixe les bases du plus grand développement immobilier à venir sur l’île. De sa réussite va dépendre la qualité de vie non seulement des résidents du secteur mais bien de tous les résidents de l’île tant il va avoir un impact sur la circulation aux entrées et sorties de l’île, sur la qualité de son environnement (architecture des bâtiments, verdissement des espaces) et de l’aménagement de parcs et d’équipements collectifs d’envergure.

Lire la suite