pointe_sud.jpeg

Pointe Sud

Les deux grandes tours à venir de la Pointe-Sud seront les dernières, vu les limites de densité du zonage négocié au début des années 2000.

 

La hauteur des ces deux tours fait controverse, mais personne ne semble en mesure d’en arrêter la construction.  

​Ce zonage est aussi trop dense et a été dénoncé par de nombreux citoyens et par l’APRIDS au fil des ans. Plusieurs élus l’ont déploré aussi tout en se disant impuissants à le changer sans conséquences exorbitantes pour les contribuables.

 

L'APRIDS considère depuis le début que le développement de la Pointe-Sud a été mal planifié, pour plusieurs raisons :

 

  • Le secteur est enclavé et mal desservi par les infrastructures publiques. Le boulevard de L'Île-des-Sœurs constitue la seule voie de sortie du quartier Pointe-Sud. Il y a fort à craindre que ce boulevard ne suffise pas aux besoins futurs et que les solutions pour désenclaver le quartier ne fassent pas l'unanimité.

 

  • Le zonage exclusivement résidentiel sans aucun commerce de proximité est désuet et encourage le recours à l'automobile.

 

  • L'arrondissement compte beaucoup sur l'arrivée du REM et la réorganisation des lignes d'autobus pour réduire la circulation automobile, mais les études de circulation qui auraient dû précéder toutes ces décisions sont encore à venir. ​

Référence: Demande d'une consultation publique de la part de l'APRIDS